Winnt is not NT

Retour sur la saison 2019 et prévisions 2020

Posté le 30/11/2019

Retour sur la saison 2019

Oyas et paillage

Le fait de pailler et de mettre des oyas est, pour un potager en carré, une bonne combinaison.

Conclusion, j’ai tout intérêt si je veux continuer d’utiliser des oyas à na pas faire des bacs de plus de 90 cm à 1 m de large, et avoir des longueurs qui en soient des multiples.

Bacs

Je sais, pour avoir pas mal parcouru le web, qu’il est recommandé des carrés de 120 cm sur 120 cm. Toutefois, le principe des carrés de 30 cm de côté peut très bien s’appliquer sur des bacs plus long et moins large.

Je vais donc rester sur une optique de bacs de 90 cm à 100 cm de large (on ne vas pas chicaner pour 10 cm hein :) ) pour une longueur de 90-100 cm à 180-200 cm. Au delà de cette longueur je pense qu’il sera compliqué (voire casse-pied) de travailler sur un bac. De plus, cela e permettra de gérer (enfin je l’espère) plus facilement le placement et remplissage des bacs.

Ayant une longueur de mur conséquente, j’envisage de construire des bacs de 30 ou 40 cm de large sur environ 200 cm de long qui seront accolés aux murs. Mais avant de déterminer la longueur exacte, il faut que je regarde plus attentivement les diverses versions d’oyas disponibles. J’aurais ainsi une idée plus claire du nombre d’oyas nécessaire pour un bac et du coût. Un examen approfondis me permettra de définir un modèle type (et donc un coût type).

Production 2019

Pour 2020

Si je souhaite avoir plus de légumes, je pense que je vais devoir « spécialiser » mes bacs. De multiples cultures différentes sur une même zone est compliqué à gérer.

En effet, les tomates se sont beaucoup étalées, sans parler du melon qui exige une place importante et qui avec ses feuilles très larges gêne le développement des autres légumes.

Il faut donc que je gère la place requise par la plante adulte afin de ne pas étouffer les autres cultures ce qui s’est produit en 2019.

Pour le melon, qui était très bon d’ailleurs, rien ne m’empêche de planter des radis ou salade avec lui. Mais dès qu’il va commencer à prendre de l’ampleur, il faudra arrêter ces plantations. À moins de pouvoir le palisser, ce qui a pour avantage de laisser toute la place pour d’autres cultures puisqu’il se développe en hauteur. Et comme il aime le soleil cela devrait lui convenir.

Il faudra d’ailleurs que j’adapte les variétés en fonction de la manière dont je les cultive. Si les fruits sont trop lourds, palisser risque d’être contre productif.

Donc pour résumer :

Commentaires

comments powered by Disqus